4 Chicas à Cuba : des villes coloniales, de la salsa et... des mojitos !

Coucou tout le monde !!!

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas posté d’article sur mon blog… C’est que ces derniers mois furent tumultueux : fermeture de Nouvelles Iles (donc pas mal de réflexions sur le futur…), beaucoup de monde en vacances sur mon île (donc des moments géniaux entre amis et en famille) et pas mal de voyages entre Europe, Caraïbes et Amérique du Sud (on va pas se laisser abattre !).

Me voici revenue sur Ma Vie dans les Iles, plus souriante et positive que jamais ! Je ne vais pas vous conter les 6 derniers mois, la plupart d’entre vous les ont suivi par email, Facebook ou encore Whatsapp (merci pour votre écoute et vos conseils !). Et surtout, le principal, c’est que tout va très bien !

C'est reparti pour des voyages aux 4 coins du monde, à commencer par La Havane !

Alors, partons pour Cuba, en circuit, avec Maud, Marion et Rita : une fine équipe de 4 chicas motivées par les danses latines (la salsa cubana), les villes coloniales, la nature (et les mojitos !).

3 dominicaines et 1 guadeloupéenne... En route pour le pays de la salsa !

Nous nous sommes concoquetées un séjour sur-mesure de 11 jours sur la plus grande île des Caraïbes. Au programme : La Havane (4 jours), Viñales (3 jours) et Trinidad (3 jours) :


Près de 800 km d'itinéraire au total

Nous avons dormi chez l’habitant (en Casa Particular) durant tout notre séjour : c’est une formule très développée à Cuba, qui permet d’être au plus proche des habitants, de partager leur quotidien. C’est aussi bien plus économique que l’hôtel : en moyenne 25 US$ la nuit pour deux. Nous avons toujours été très bien reçues dans des maisons spacieuses et très propres (une formule que l’on vous conseille !). Pour info, la liste des casas particulares est ici pour La Havane.

Quant aux transports, nous avons opté pour les taxis, parfois en vieille voiture américaine, parfois en voiture plus moderne. Les prix sont modiques, et c’est bien plus rigolo que le bus ! (parfois moins sûr aussi, mais il ne nous est rien arrivé !).

    
En mode "Vieille américaine"

Ou en mode "Citroën AX wesh wesh"

De plus, avec nos nuits folles, nous n’aurions pas été en état de conduire une voiture de location dès le réveil (et la signalisation laisse à désirer).

Cuba, c’est une destination très différente de beaucoup d’autres dans le monde : pas d’internet (ou juste dans quelques points des grandes villes en s’achetant une carte Internet auprès du France Telecom local), des salaires très bas (25 US$/mois en moyenne), un gouvernement communiste au pouvoir depuis plus de 50 ans, pas de liberté d’expression…
Ou encore : pas de Coca ou Coca Light (ou très peu). Et oui, la marque américaine n’a pas sa place à Cuba. Ici, on boit du Tukola ou du Tukola Dietetica :

Je souris, mais c'est vraiment inbuvable...

On dit que les choses vont changer avec la levée progressive de l’embargo américain, mais les Cubains restent très sceptiques (nous aussi !) : on part vraiment de très loin. De plus, pour avoir échangé avec la population durant tout notre voyage, la plupart des gens ne remet pas en question le système communiste car personne ne meurt de faim dans le pays. L’école, les hôpitaux (de qualité), l’eau, l’électricité sont gratuits. Chacun possède un toit. L’état fournit des carnets de rationnement pour fournir le minimum à la population (huile, riz, viande…), même si ce n’est clairement pas suffisant.

Les Cubains voudraient gagner plus, manger mieux et voyager. Mais ils ne remettent pas fondamentalement en cause leur système politique (la propagande fonctionnerait-elle… ?)

Première étape : La Havane

Nous sommes hébergées chez Nancy, en plein cœur de la vieille Havane, un emplacement stratégique pour arpenter la ville et sortir danser le soir. Nancy possède un très bel appartement sur 2 niveaux.

    

C’est un peu (très) kitch mais propre et convivial (sauf que le mari de Nancy est décédé la veille de notre arrivée... On a eu le droit aux veillées funéraires chaque nuit !).

La capitale du pays reste l’une des villes les plus photogéniques du monde entre ses rues bordées de petits immeubles colorés, ses rues pavées, ses jolies places et son Malecon (promenade en bord de mer). Les images parlent d'elles-mêmes :

      

   

   


La Havane vue depuis le plus haut immeuble de la ville

Les vieilles voitures américaines restent reines dans les avenues. Retapées depuis plus de 50 ans, elles roulent toujours et font le bonheur des touristes, tout comme des Cubains qui en sont très fiers !

   

   


Pour notre part, on a tout testé : les vieilles américaines, les bicy-taxis et les coco-taxis :

   
La frime en décapotable :-)

   
Version motorisée du vélo : le coco-taxi !

 
Et le moins rapide : le bicy-taxi !

Même de nuit, on sortait en bicy-taxi (on n'allait pas abîmer nos talons sur les pavés voyons !) :

Le pauvre qui pédalait pour nous 3... (+ lui !)

Malheureusement, on sent beaucoup la pauvreté en se baladant. Les gens vous arrêtent pour vous demander de leur donner du savon, un stylo, un chewing-gum, vos vêtements (ou même vos chaussures…). Les rayons des épiceries sont quasiment tous vides. On y trouve quelques bouteilles d’huile, du pain, de la farine… On ne trouve pas forcément de bouteilles d’eau… Souvent, on nous dit que c’est "la pénurie".

   
Le Malecon de la Havane a perdu de sa splendeur au fil des années... 
Pas d'argent pour ravaler les façades des immeubles ou refaire les trottoirs, plein de trous.

Le bon point, c'est que l'on sent que l'école est très importante ici. On a croisé beaucoup de classes bien disciplinées avec leurs professeurs, prendre des cours en pleine rue :


La Havane reste la capitale de la salsa ! On trouve des groupes en live dans quasiment tous les bars (du matin au soir !).

  


Les groupes sont très souriants et vous invitent à danser sur la scène si vous n’avez pas de cavalier.


Tous ces concerts improvisés étaient une bonne excuse pour déguster un mojito, un daïquiri ou une piña colada bien fraîche !

   

La vie nocturne à la Havane est particulièrement animée si vous aimez danser la salsa !

   

Images de soirée censurées (désolée !).


Deuxième étape : Viñales

Viñales se trouve à 180km de la Havane, dans la vallée de Pinar el Rio. C’est un joli village avec ses petites maisons colorées et ses allées fleuries.

Nous sommes hébergées chez Leyanis qui possède des chambres dans son jardin, avec vue sur la vallée de Viñales :
  
J'ai pas dit que c'était beau, juste propre et spacieux !

Elle a même un faon qui gambade dans le jardin : Bambi :

N'est-il pas trop mignon ?

La vallée de Viñales est composée de plantations de tabac au milieu des mogotes (collines comme des pains de sucre). Nous nous y sommes promenées à cheval durant tout un après-midi :

De vraies cavalières, n'est-ce pas ?

Les paysages sont à couper le souffle... Une balade très dépaysante :

   


  


On peut également faire des randonnées pédestres dans la vallée. Départ à 6h du matin, pour voir le soleil se lever sur ce magnifique paysage :

Réveil à 5h30 => Ne cherchez pas Rita et Marion, elles dorment... ZZzz !

Les panoramas sont exceptionnels et on ne regrette pas notre réveil aux aurores avec Maud :

   

   

On rencontre des paysans cubains très sympas (pas très sexy mais gentils) :

 
Maud & Don Pépé, le coupeur de noix de coco

Javier, le porteur de bois

Et aussi des animaux (bien du terroir !) :

   
Je croyais pas prendre un jour en photo une truie et ses porcelets...

Une poule qui couve ses poussins (mais qu'est-ce qui m'arrive ?!?)

Le lendemain, on s’accorde une journée à la piscine de l’hôtel « Los Jazmines » en plein cœur de la vallée, vue à couper le souffle :

  

 
  

On déjeune également en pleine nature !

Seules au monde...

Depuis Viñales, il est possible de se rendre sur un îlet paradisiaque : le Cayo Levisa. Une heure de bus puis 30 minutes de bateau :

  
Une belle journée de soleil s'annonce...

On passe la journée à se prelasser, nager, bronzer… Pour des Caribéennes telles que nous, rien de bien original, mais ça fait quand même du bien de retrouver des eaux turquoise. Je vous laisse juger par vous-même :

   
Le sable est tellement blanc qu'il nous aveugle... On est seules sur la plage !

De belles étoiles de mer partout au bord de l’eau :

    

Mais le plus beau, c'est incontestablement la couleur de l'eau, complètement limpide :

 
   
Les Caribéennes à nouveau dans leur élément !

En mode pin-up !

   

    
Une piña colada pour la balade... 

  
  
Après cette journée harrassante, une bonne sieste s'impose :


Les nuits à Viñales furent intenses : salsa, salsa y salsa ! Dans les Casas de la Musica, la musique bat son plein et très vite, on se déhanche sur la piste.

  

Et voici le "Monsieur Propre" cubain de Maud pour la soirée... (Caliiiiente !)

C'est pas pour balancer mais les lève-tard sont pas forcément celles qui sortaient tous les soirs :

Bonne nuit Rita & Marion... Nous, on sort !

Et ce soir là, jusqu'à 4h30 du matin... !

Les Cubains se pressent chaque week-end dans une boite de nuit dans une grotte, où ils dansent sur du reggaeton et de la musique électronique (et oui, il semblerait que la nouvelle génération en ait un peu marre de Compay Segundo et de ses acolytes !) :

  
Ambiance de folie assurée !
(Cherchez Charlie, surnommé "le Ché", le coup de coeur de Maud à Viñales... Il est sur la photo)


Troisième étape : Trinidad

Trinidad est souvent citée comme la plus belle ville du pays. C’est une ville entièrement coloniale, très colorée, dont toutes les rues sont pavées. C'est vrai qu'elle dégage une atmosphère très particulière et que l'on est émerveillé dans chaque rue...

 

      


   

   



Ici, les gens se déplacent en brouette, en calèche ou à cheval :

            

On retrouve aussi les vieilles américaines, quasiment toutes à l’usage des taxis :


Ici, l’école est fondamentale. Tous les élèves sont en uniforme (impeccable) et pratiquent la fameuse sieste après le déjeuner :

 
Pas un bruit, si ce n'est celui du ventilateur !

A Trinidad, on a également vu des animaux assez bizarres, tel ce chien sans poil mais à cheveux :

On peut le dire : il est affreux, tout droit sorti d'un dessin animé avec une sorcière...

Ou encore ce chaton que Maud a sauvé et soigné :

     
Pas très beau non plus... Mais baptisé "Cuba" par notre super véto !

Là encore, nous sommes parties à la découverte des environs à cheval. Décollage de notre Casa Particular à 8h00 tapantes :

Déjà 27°C dès 8h du matin...

On chevauche nos étalons et nous voilà parties pour 4h de randonnée à cheval (pour le plus grand plaisir de Rita !) :




     
Quel quatuor de cavalières !

La vallée est très belle et offre des champs à perte de vue :

 

     

Arrivée à la Cascade del Cubano (malheureusement sans eau en amont car nous étions en saison sèche), l'eau du bassin n'est pas très chaude (normal en forêt) mais le gardien offre un mojito à la première personne de la journée qui se baignera (suffisait de le dire !)

     
Je sauuuute !

 
Aussitôt dit, aussitôt fait : mojito bien frais offert dans l'eau !

Ma Doudou me rejoint pour l'apéro !


Fans de randos avec Maud (Rita et Marion étant un peu plus « on s’la coule douce »), nous sommes parties à l’assault du parc national de Guayanara, à 1h de route de Trinidad :


C’est une très belle forêt tropicale qui offre une impressionnante cascade : el Rincio

  

On peut également se baigner dans une grande piscine naturelle. L’eau est à 24°C, c’est frais par rapport à la mer, mais ça reste faisable (même pour nous !).

   

On a même eu la chance de pouvoir observer l'oiseau national, emblème de Cuba :

Ne me demandez pas son nom SVP... ("El Tocororo" me souffle Maud !)

On traverse également des forêts de bambous, on se sent toutes petites :

    

A Trinidad aussi, la salsa est reine. Il y a une vingtaine de lieux pour danser chaque soir sur de la musique live, très souvent en plein air. A la tombée de la nuit, la ville s'anime doucement :


   
Les Cuba Libre coulent à flot !

On trouve également une boite dans une immense grotte qui passe du reggaeton, des musiques latines mais aussi des musiques généralistes. L’endroit est totalement improbable et spectaculaire :

   

Maud a réussi à se trouver un magnifique cavalier cubain, prof de danse (elle en profite !) :

Ooooh ce Jorge !

Voilà pour nos aventures cubaines : un super souvenir de vacances entre filles :

Hasta Siempre la Amistad !

Après ces aventures, nous sommes reparties avec Maud pour l’Argentine et l’Uruguay d’où je vous écris actuellement (dans un bus uruguyien qui a crevé, mais qui continue de rouler depuis 1h, tous les passagers ayant dû s’assoir sur la rangée gauche pour compenser ! Vive la sécurité !).

Plein de bisous de Maud & moi depuis l’Amérique du Sud… Et à très bientôt !

Sandra

Commentaires

  1. Magnifique !
    Très bon résumé de ces 11 jours de folieS :-D <3

    RépondreSupprimer
  2. Excellent ! Quel voyage de rêve ! J'aurais aimé être là aussi :-P

    RépondreSupprimer
  3. Trop coollllll! Je rêve depuis toujours avec ce voyage! Comme d'hab très drôle et les photos, superbes!

    RépondreSupprimer
  4. Je ne me lasse pas de lire tes aventures et regarder tes photos ma Sandra !!! Gros becs ! Nath

    RépondreSupprimer
  5. Génial (même si tu nous as balancées !!! )

    RépondreSupprimer
  6. Ouais super blog! Pour ce qui est des devinettes, je pense avoir trouvé le Charlie de Maud, c'est le mec en débardeur au bout du comptoir?
    Et le chien à touffe, c'est pas le fils de Donald Trump?
    Ok, je sors, et profitez de votre escapade en Amérique du Sud!

    RépondreSupprimer
  7. Haha comme j'ai ri ! Sand t'as changé avec les animaux jte reconnais pas... Enfin jusqu'à ce que tu sautes dans un bain glacé pour un mojito ! :-D

    RépondreSupprimer
  8. magnifique comme toujours bises

    RépondreSupprimer
  9. J'ai adoré te lire , comme toujours!!! Quelle chance les filles. CUBA sera ma prochaine destination. Merci Sandra <3

    RépondreSupprimer
  10. Et les gossips ? Perso, mon moment préferé c'est le chien tout moche... a savoir pourquoi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme ça ne m'étonne pas de toi !!! Hahaha !

      Supprimer
  11. Jean-Luc Benjamin9 mai 2016 à 20:01

    Topisssime !

    RépondreSupprimer
  12. Heureux de voir que ton énergie vitale est toujours au top. On sent les expertes du voyage hors des sentiers battus.
    Encore une fois j'ai apprécié tes descriptions et tes anecdotes qui sont toujours une invitation au voyage.
    je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  13. Hello ma chère Sandra,
    Cela faisait bien longtemps en effet:) Contente d'avoir des longues nouvelles et le récit de ton séjour avec Cuba même si grâce à FB je peux suivre tes nombreux voyages toujours aussi ensoleillés:)
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  14. Hola la belle !
    Ravie d'avoir vu ton post sur Cuba. j'adore.
    Je n'avais pas eu l'occasion de te remercier pour ton adresse de casa à La Havane: nous y sommes allés fin janvier, c’était extra.
    Bises

    RépondreSupprimer
  15. Coucou ma belle,

    C’est superbe tous ces beaux voyages.
    Si cela te tente, on peut se faire une destination ensemble à l’occasion.
    Dis moi et je te suis !
    Prends soin de toi
    Bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

WE filles à Antigua & Barbuda : les plus belles plages des Caraïbes !

Gay Gwada !

Saint-Domingue version GAY !