WE à la Dominique entre filles !

Hello tout le monde !

Il parait qu'il ne fait pas très beau en métropole ? Si ça peut vous consoler, ici non plus... Nous sommes en vigilance WOUGE ("rouge" : faites pas comme si vous compreniez pas le cwéol) en Guadeloupe, la tempête Rafael traverse la zone Caraïbe depuis vendredi (forts vents et pluie... Je suis calfeutrée à la maison !). Et d'après le satellite, une autre tempête serait en train de se former au large du Cap Vert... Vivement la fin de la saison cyclonique (dans 47 jours) !

Heureusement, le WE dernier, il a fait beau ! Nous sommes parties 4 jours en expédition à la Dominique avec Maud, Morgane et Claire :

La Team des Globe-Trotteuses Caraïbe

Claire (à droite) travaille avec moi chez Nouvelles Iles (au Marketing of course), j'ai rencontré Morgane (3ème en partant de la gauche) sur Urbeez (elle est géotechnicienne). Quant à Maud (à gauche donc), elle est vétérinaire, un beau métier (grâce à elle, j'espère bien trouver un bébé labrador !).

La Dominique est une île située entre la Guadeloupe et la Martinique (à ne pas confondre avec la République Dominicaine, mon île favorite pour danser !) :

46km de longueur et 25km de largeur

La Dominique appartient au CommonWealth => on y parle anglais et la monnaie est le Dollar Caribéen. Surnommée "l'île verte", elle est réputée pour sa nature prépondérante (voilà pour la culture géo !).

Nous sommes allées à la Dominique en bateau via l'Express des îles :

Départ à 8h de la gare maritime de Pointe à Pitre

On nous avait mis en garde sur le mal de mer car le canal de la Dominique est apparemment assez agité. Mais nous avons eu de la chance, le temps était superbe et la mer très calme ! On voyait même la Soufrière, (volcan en Basse Terre) dégagée (ce qui est exceptionnel) :


Dans le bateau, les deux heures sont passées très vite, on a toutes dormi (crevante la vie dans les îles !) :

   

Arrivée à Roseau (capitale de l'île), nous remplissons le formulaire de douane. Extraits :
  • "Transportez-vous de l'alcool ?" (Nous ?!? Noooon !)
  • "Transportez-vous des fruits ?" (Naaaaan !)
  • "Transportez-vous du miel ?" (Non plus !)
Bien sûr, nous avions tout ça dans nos sacs, car à Ste Lucie, on s'était faites avoir ! Les magasins n'étaient que très peu achalandés et une bouteille de vodka coûtait 25€ ! Alors là, on a fait nos provisions : gin, vodka, rhum (et miel & cirtons verts pour les ti-punchs !). L'apéro en WE , c'est sacré*!
*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Buvez modérément (comme nous quoi !)

Seulement voilà, arrivées aux douanes, la police dominiquaise ouvre TOUTES les valises et TOUS les sacs... 


Après 1h30 d'attente dans une salle bondée, c'est notre tour, on décide de miser sur les atouts des copines (pas les miens !) : leurs décolletés (elles font toutes les trois des bonnets D ou E !). Le policier (over-troublé) nous dit gêné "Bon, vous, vous ne transportez pas d'alcool ?". Nous (angéliques, seins bombés) : "De l'alcool ? Oooh noooon... On vient faire des randonnées !".
Et... Ça passe ! (merci les filles ! Et leurs mamans !). Faut dire, c'était dur de résister ! Échantillon :


L'épreuve de la douane passée, notre 4x4 nous attend à l'arrivée ! 

    

Un 4x4 pour 4 filles, c'est sympa ! Ce qui est moins sympa, c'est qu'il faut conduire à gauche... Levier de vitesse à gauche, clignotants à droite du volant, essuies-glaces à gauche... (heureusement, comme je n'ai le permis que depuis 1 an, je n'avais pas le droit de faire partie des conductrices !). Après quelques heures, Maud et Morgane étaient à l'aise => A nous les routes hors des sentiers battus !

Direction notre Cottage (Itassi de son nom) dans les hauteurs de Roseau, pour déposer nos affaires :

Pas très haut de gamme, mais pour 20 US$/personne la nuit, c'est très bien !

    
Nos 2 chambres, avec moustiquaires

Et surtout on avait une superbe vue pour les PdJ et les apéros !

Le premier après-midi, on décide d'explorer le littoral sud de l'île. Arrêt à l'Anse Champagne, plage de galets dont l'eau bleue/verte est translucide :

Baignade et bronzage...

 Et on reprend la route direction Scott's Head, tout au bout de l'île :


Un paysage de bout du monde à vous couper le souffle ! On grimpe sur le morne afin de profiter du panorama :


L'eau est si turquoise que l'on ne peut résister à y faire un saut ! Et elle est chaude (29°C). Après cela, pause Coca (y'a même pas de light ou de zéro en Dominique !) dans une case au bord de la plage de Soufrière :


On finit la journée dans les bains chauds de la ville, en pleine forêt. L'eau est très chaude (40°C) et soufrée. C'est super agréable, mais nos maillots de bain n'ont pas tenu le choc du soufre : tâchés, on a dû les jeter en fin de séjour !


On sourit, on n'avait pas encore compris que nos maillots étaient morts !

Jour 2, on commence à découvrir la Dominique "verte" :

Direction "Emerauld Pool", une cascade en pleine forêt tropicale, qui porte son nom si caractéristique car avec la lumière, l'eau du bassin prend la couleur de... l'émeraude, vous l'aviez compris (merci !) :

  


C'est magnifique... Et nous sommes seules ! On lève les yeux, on voit la lumière du soleil entre les branches, on entend les oiseaux, les grenouilles... Dépaysant à souhait !

  

On poursuit la journée en remontant la côté Est jusqu'à l'extrème Nord (Porthmouth), on traverse des paysages très différents avec de sublimes points de vue :



A Porthmouth, on embarque sur l'Idian River. Pas de bateau à moteur (trop bruyant pour apercevoir les animaux sauvages), non c'est à bord d'une petite barque en bois que l'on embarque :


On ne rame pas, c'est notre super guide rasta qui le fera pour nous (on est des princesses ou on ne l'est pas !). Non, sans rire, pas possible de ramer, il connait les coins où il faut aller et ne surtout pas faire de bruit... :

  

Encore une fois, nous sommes seules, les paysages sont vierges. On voit des hérons, des martin-pêcheurs, des crabes de terre, des iguanes... 


  


Au bord de l'eau, une nature exubérante : des fougères géantes, des manguiers, cocotiers... Le lieu est magique (pas étonnant que plusieurs scènes de Pirates des Caraïbes 2 y aient été tournées) :


Notre guide nous montre de jolies fleurs :

        

Mais notre préférence botanique va à l'unanimité à celle-ci :

:-P
On termine en beauté par la photo finish (très touristique) devant le drapeau de la Dominique :


Jour 3 : on décide de partir faire la randonnée du "Boiling Lake", randonnée de 8h AR, de niveau difficile, dans le parc naturel de la Dominique. Couchées à 21h30 la veille, réveillées à 5h du mat, 3 litres d'eau chacune dans nos sacs à dos, 2 sandwichs et des fruits, et nous voilà parties !

Mo-ti-vées !

On roule jusqu'à Laudat, dernier village avant le départ de la rando. On y trouve un guide, Ady, qui nous emmène au point de départ. Un guide est obligatoire pour faire cette randonnée, réputée longue et dangereuse. C'est parti !

Malheureusement, après un quart d'heure de marche, Maud glisse sur un rocher humide et tombe à terre en hurlant ! Elle ne peut plus poser son pied à terre, qui enfle de minute en minute... On décide donc de rebrousser chemin. Avec Ady, on se relaie pour porter Maud qui ne peut plus marcher :

   


Il nous déconseille d'aller aux urgences. Il préfère lui passer un "baume naturel" qui était sensé la guérir très vite (sensé seulement).

Changement de programme donc, on va admirer le "Fresh Natural Lake" de Laudat, le point culminant de l'île (1447m) :


Puis direction les Chutes Trafalgar : deux chutes dîtes la Mère (petite et grosse) à droite et le Père (grand et fin à gauche). Pas de commentaire sur l'attribution assez machiste de ces noms !

   
   

On part avec Claire et Morgane se baigner dans le bassin de "la Mère"... Revigorant !


  
  

Jour 4 : on doit prendre le bateau pour la Guadeloupe à 14h, pas question de ne rien faire de la matinée. Nous nous rendons à Wotten Waven, le village volcanique dans lequel on trouve plusieurs "SPA" naturels, des endroits magiques, en pleine nature... 

   
Un grand bain chaud (eau à 38°C)

Des baignoires d'eau chaude...

   
Le pied... !

 

     
Un vrai moment de relaxation... (encore une fois seules dans ce paysage enchanteur)

Avant de vous parler du retour, non, non, je n'oublie pas les nuits déjantées passées en Dominique ! Nous sommes sorties dans des bars très locaux ! Après l'apéro, impossible de conduire, on a donc squatté les pick-ups des Dominiquais pour nous emmener à bon port :

En pleine vadrouille en pick-up...

... Cheveux aux vents dans les rues de Roseau !
Les initiées reconnaîtront l'objet caractéristique des Princesses ;-)

Soirée au "Crazy Coconut", THE "place to be" à Roseau ! On rencontre des rastas qui nous offrent des verres (enfin pas à moi car je ne bois pas de bière !)

Beau gosse, oui...

L'alcool nous monte vite à la tête :


Je danse sur la musique en live du groupe qui se produit ! Trop sympa (je crois que je suis leur seule fan ce jour là !) :


Le dimanche soir, Ady, notre guide de rando, nous propose de venir au JR's Bar, dans le centre-ville, où il est bar-tender. Il nous dit que ce soir, c'est "Wet Party", c'est à dire qu'il faut venir en maillot de bain car les serveurs arrosent tout le monde avec des jets d'eau toutes les heures. Il nous dit qu'il y aura une piscine éclairée, des spotlights... Bref, on y croit ! On s'imagine déjà une Private Pool Party dans une villa, comme à Miami ! Genre :

Mais on avait trop envie d'y croire... C'était trop beau pour être vrai ! On débarque dans un bar super glauque qui fait le coin de deux rues complètement délabrées. A l'entrée, des dominiquais en maillot de bain, grosses lunettes de soleil, bière à la main...

Pour faire plaisir à Ady, on entre... Et là, au loin, on voit la piscine... gonflable !

 

Mais le pire, c'est que dans cette piscine, des couples s'étreignent... (que je suis politiquement correcte !). Et plus... Bref, c'est dégueu ! Un film porno grandeur nature ! 


Les couples se succèdent... C'est chaud ! Ady, voyant nos têtes déconfites (et pourtant on n'est pas prudes !), nous installe à une table à l'autre bout du bar et nous offre des cocktails maison ! A la votre !

   

Bref, adieu la Miami Pool Party ! On rentre au Cottage pas très tard... Au moins, on sera fraîches pour se lever le lendemain ;-)

Le retour vers la Guadeloupe est nickel, on dort toute la traversée (de vrais loirs !). Et en arrivant, direction les urgences à Jarry pour le pied de Maud. 



Trois heures d'attente... (Ben oui c'est long... Mawie-Thewese, c'est la chambwe 321, unpaiw, c'est pouw toi !) Mais on prend notre mal en patience entre potins et manucure/pédicure, les autres patients de la salle d'attente nous dévisagent... (Pani pwoblem pour nous).

Pourquoi perdre du temps ?

Verdict : déchirement ligamentaire et entorse du pied pour Maud... Béquilles, botte orthopédique, arrêt de travail... On s'en souviendra de ce WE (enfin, surtout elle malheureusement) ! Mais du coup, il faut que l'on y retourne pour faire la rando du Boiling Lake, voir les Chutes Victoria et les Chutes Middleham ! A replanifier une fois Maud "sur pied" ;-)

A très vite pour de nouvelles aventures dans les îles !

Gros bisous,

Sandra

Commentaires

  1. Quelle vie trépignante !!!!!
    Merci de nous faire partager tout ça, on s'y croirait !
    Gros bisous,
    Sylviane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)
      La vie en Vendée serait-elle (un peu) plus tranquille ?
      :-P (je l'ai toujours dit !)
      Gros bisous,
      Sandra

      Supprimer
  2. Non la vie en Vendée n'est pas plus tranquille. D'ailleurs, comme aux Antilles, il y a aussi St Barth, ben oui la fameuse nuit chouanne de la Saint Barthélémy du 24 août 1572.
    Ah tu as bien vendu le produit, j'ai vraiment envie d'y aller maintenant à la Dominique même si le côté balnéaire y est absent. Mais c'est largement compensé par la nature et le côté libertin => ben oui, ça commence par un anus artificiel, un phallus végétal superbe dans la mangrove, des énormes air-bags anti-douaniers, des baignoires tropicales avec de magnifiques naïades, des piscines échangistes, des rastas so sexy et Maud qui a tellement pris son pied qu'elle l'a blessé :-)
    Bravo les filles, vous n'avez peur de rien ... mais Dédé le Chouan arrive bientôt pour mettre de l'ordre dans tout ça ...

    RépondreSupprimer
  3. Hahahahaaaa !!! Morte de rire !
    Ben ça alors, je ne m'attendais pas à un tel commentaire de ta part Daddy, trop drôle ;)
    Tu devrais effectivement aimer la Dominique !
    J-17 pour ton arrivée, rhum, citron & miel prêts :)
    Gros bisous du 97-1 !

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Sandra,

    c'est top tes reportages !

    bises,

    Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Olivier :)
      Gros bisous et RDV sur Paris la prochaine fois !
      Sandra

      Supprimer
  5. Les métros qui viennent se faire b@#$ aux Antilles.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

WE filles à Antigua & Barbuda : les plus belles plages des Caraïbes !

Gay Gwada !

Saint-Domingue version GAY !